Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 21:06
Pour le home cinema, j'ai installé les inspirations Cremona Auditor. Seulement voilà, ma centrale Atohm Hegoa, bien qu'étant une très bonne centrale, ne se raccorde pas très bien aux duos Scan Speak / Vifa XT25, plus rapides et précis.
Donc je change.

Comme c'est pour une enceinte centrale, je n'ai pas trop envie de refaire une inspiration Cremona et de la coucher. Il me faut donc une caisse pour le Scan Speak et j'ai choisi une solution plus originale pour le tweeter : il sera débafflé sur le dessus de cette caisse et inclus dans une ogive.

Pour inclure le tweeter dans une ogive, le XT25TG30-04 est un peu trop gros (10,4cm de diamètre). Mais il existe aussi avec un moteur et une platine plus petits : c'est le XT25SC90. Il ne mesure que 6,5cm de diamètre, ce qui colle plus à mon projet.

Le filtre est donc inchangé, le voici :
undefined
C'est le même filtre série que celui des principales.

La caisse du Scanspeak reprendra le design des pricipales, sans les côtés cintrés mais avec la face supérieure bombée et une façade chanfreinée et recouverte avec du cuir.

Pas facile de dessiner une ogive avec Sketchup mais on y arrive. La simulation n'est pas à l'échelle et il n'y aura pas de décalage vertical entre le tweeter et le bas médium (l'ogive sera aussi un peu plus fine).

On va essayer de s'approcher de ça :

Le volume de la caisse est de 8 litres net, l'évent mesure 5,5cm de diamètre et fait 13cm de long.

On commence par l'ogive du tweeter.
J'ai une poutre en tilleul sec. C'est un bois au fil assez fin. Ca sera parfait. Au commencement, ça ressemble à ça :
Puis on met au rond :
Avec la gouge à dégrossir, ça dépote :
Ensuite on calibre en fonction du plan que j'ai fais pour avoir quelques repères :
On vérifie au pied à coulisse
Ensuite on peux profiler à la gouge
En cours
Et enfin, on peux poncer sur le tour
Temps total pour l'ogive : moins d'une heure.

Ensuite, on passe à la caisse. Pour la boite, rien de particulier. Assemblage à lamellos. Par contre le sessus a un traitement de faveur, il est bombé. Le gabarit d'Anthropovergnat pour défoncer en courbe :
Je me suis un peu loupé sur un bord, ça sent la patabois!
Je me suis approché de la forme finéle au rabot, puis défonçage, puis rabot pour bien égaliser :
Ensuite on passe à la façade. Ce coup ci, pas de ponceuse ni de rabot électrique, que du manuel :
Pas de poussière partout dans les narines, que des gros copeaux par terre. Pas de bruit non plus, que du bonheur, je deviens accro à cet outil :

Ensuite, il faut réaliser un arrondi concave sur le dessous de l'ogive pour qu'elle se raccorde au dessus de la caisse. On réalise un gabarit pour la maintenir en place. Tout d'abord, un gabarit en L :
undefined
Puis on fixe l'ogive dessus
undefined
Et on passe tout ça sur la balançoire
undefinedVoici le résultat avec un méchant rappel à l'ordre en ce qui concerne la défonceuse : toujours utiliser une fraise correctement affutée
undefined
Et voilà le résultat  avec  la façade collée et l'enduit passéundefinedBon, l'enduit a séché, j'ai poncé, on peut continuer : j'ai retravaillé un poil l'arrondi du dessus de la façade pour que le raccord entre l'ogive et la caisse soit nickel :
undefined
undefinedEt j'ai fais la future base du pied. Les deux mièces avec leur couche d'apprêt pendant le séchage :
undefined
Bon, la mise en peinture du pied et de l'ogive est faite. Ce n'est pas parfait mais je m'arrête là. L'idéal serait de faire du poli lustré : d'abord de l'apprêt, puis peinture, puis plusieurs couches de vitrificateur et enfin ponçage et polishage du vitrificateur mais je ne le sens pas trop sur une surface courbe. Voici l'ogive :
undefinedundefined
Ensuite on passe à l'étape qui me faisait le plus peur : remettre le tweeter dans l'ogive. En séchant, le bois s'est beaucoup rétracté, donc il a fallu écarter les joues de l'ogive pour réincruster le tweeter. Voilà le résultat :
undefinedEt moi qui avais peur que la peinture s'écaille... Il n'y a plus qu'à recommencer mais en mdf cette fois.

Finalement, après réflexion, l'ogive ne sera pas en mdf. Je vais tenter un truc : le tournage de bois collés. J'ai collé 4 pièces de bois exotique en intercallant des feuilles de placage de sycomore pour contraster. Le bois exotique + le collage, ça ne devrait plus bouger dans le temps.
Voici le résultat brut de tournage ponçage :

Sur cette photo, on voit bien les 4 pièces et les feuilles de placage
Le bois a un dessin sympa, ça fait des vaguelettes :

Et le revoilà avec une couche de finition : huile danoise :

Essai concluant (appréciation de madame!)


Ensuite, il a fallu trouver une teinte qui s'accorderait avec celle de l'ogive pour les côtés et l'arrière. Le bois à teinter est du cp de bouleau. J'ai trouvé une teinte merisier qui est dans les mêmes nuances.
La première couche a donné la même couleur mais elle n'était pas très jolie et uniforme. La deuxième couche fonce un peu plus mais ce n'est pas trop gênant :

La couche de finition et les égrnages vont un peu éclaircir le tout.
Pendant le séchage, j'ai tendu le cuir sur l'enceinte et vérifié le raccord avec l'ogive

Après un essai infructeux de vernis sur les côtés teintés (le vernis a dilué la teinte qui n'était vraisemblablement pas assez sèche), j'ai tout repassé au racloir et recommencé : teinte (une seule couche ce coup-ci) puis huile danoise avec égrnage entre couches à la laine d'acier :

J'ai collé les plaques de parement finies sur l'enceinte. Malheuresement, elles ont bougé au collage et les angles à l'arrière de la caisse étaient moches.

Un petit truc pour éviter que ça bouge dans ces cas là : j'aurais dû planter deux ou trois clous dans la caisse, puis les couper ne laissant dépasser qu'un ou deux milimètres. Ces clous auraient empêché les plaques de bouger.

Bon, donc ça a bougé et c'est moche. Deux solutions : on recommence tout ou bien on refait uniquement les angles. C'est bien évidemment cette solution que j'ai choisie.
J'ai passé un coup de défonceuse dans les angles et j'ai réalisé des baguettes (avec des chutes de hêtre) pour refaire ces angles propres.

Pendant ce temps là, séchage de la peinture du pied.

Ensuite, le pied est vissé à l'enceinte par l'intermédiaire d'une tige filetée. Les écrous sont vissés solidement sous le pied et dans l'enceinte. Ca ne bougera plus.

Ensuite le filtre :

Prêt à être dévoré par la bête

Dites "Aaaaah". La photo est trompeuse, les tubes du pied sont bien verticaux

Y'a plus qu'à mettre l'amortissant (pas trop), les écrous à frapper (mais pas trop fort) et monter le Scan Speak :

Voilà, y'a plus qu'à installer, roder et profiter ;-)

J'ai quand même changé les vis sur le tweeter :


Et voici ce que ça donne à sa place :

Reste à roder et peaufiner les réglages. Le résultat est à la hauteur de mes espérances : on n'entent plus trois enceintes à l'avant mais une vraie scène sonore. Les voies sortent de l'écran et tout se raccorde bien (avec les petits défauts dûs au manque de rodage de la centrale mais ça va se mettre dans l'ordre).

A bientôt

Partager cet article

Repost 0
Published by Niko - dans krapo
commenter cet article

commentaires

gagliano michel 04/03/2009 14:55

tout simplement superbe encore bravo:je suis tombé sur votre blog en recherchant des crémona auditor d'ocaz .puisque vous êtes à fond dans sonus une question:le hp de grave descent t-il suffisament ? je voudrais les faire marcher si je les achète avec mon caisson spl 1200 de vélodine car j'aime les graves .l'ampli est un yamaha HC dernière génération mais un audiophile c'est pas si bien donc un ampli est prévu en couplage.Michel

Niko 04/03/2009 17:08


Bonjour Michel et merci,
Une réponse de Normand : ça dépend. Si vous souhaitez un grave abyssal qui reproduit la première octave, passez votre chemin. Pour ma part, je suis passé de colonnes équipées de deux 18 à ces
petites bestioles sans trop de frustration. Alors oui, elles descendent très bas pour des 15cm et c'est un grave très propre.
Le couplage avec un caisson est assez périlleux car ce Scan Speak est vraiment rapide. Mais la réputation des caissons Velodyne n'est plus à faire et je pense que les deux peuvent s'accorder.
Bon courage pour la fabrication.

Krapo


icelade 05/02/2008 18:04

Mémo personnel N°2 : acheter un stanley N°4

Icelade 14/01/2008 15:55

Salut Niko,Vraiment excellent cette ogive au tour, ça me donne des envies "grave" de m'y remettre, surtout que j'ai des pièce de poirier qui attendent :-)
Rien à dire, j'en ai l'eau à la bouche. Memo personnel : penser à acheter de nouveaux outils pour le tour...

Articles Récents