Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 17:10
Voici le nouveau projet.

Suite à une proposition du maître es filtrage Aldo de faire une enceinte à base de hp Audiotechnology et de tweeter ruban, je me suis laissé tenter (il n' pas fallut réfléchir longtemps) et j'ai suivi comme beaucoup le projet.
Voici le sujet sur HCFR :
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?t=29820792


Il s'agit d'une enceinte monitor dont voici les caractéristiques :
Tweeter : Fountek JP3
Médium Boomer : C-Quenze 18H52 17 06 SD 4W
Volume de charge interne net : 17 litres.
Rendement : 92 dB
Fréquence d'accord : 41hz
Event : diamètre interne 5,7 cm, longueur 21 cm.
Pour l'évent, possibilité d'utiliser un tube PVC de diamètre externe 63mm (donc diamètre interne 57mm) et de le couper à 22cm. Il suffit ensuite d'arrondir l'embouchure avec une fraise 1/4 de rond.
 
Le filtre :
Ensuite, on se penche sur la menuiserie.

Le but est de n'avoir aucune face parallèle, une pente de 5° de la face avant et, si possible, quelque chose de sympa.
J'aime beaucoup le design Avalon mais aussi celui de Peak Consult. Pourquoi pas s'approcher du design des Pricess :


Donc quelques calculs plus loin pour ajuster le volume, je me retrouve avec 17,861 litres brut.

Une petite simulation sur Sketchup (très facile d'emploi après le tutoriel) on part là dessus :

Mais finalement; ça fait un peu mastoc. On va plutôt partir sur une enceinte bicolore avec du cuir sur le dessus et la face avant et des flasques en bois massif. J'ai justement un plateau en Padouk.

Et on attaque la fabrication.

Vu qu'il n'y a aucun angle droit, la difficulté est de calculer les angles de coupe. Angles qu'il sera de toutes façon très difficile à respecter, même avec du bon matériel (comment couper exactement à 82,873° ?).
Donc je vais employer une méthode proposée par Serjac (toujours sur HCFR) qui est de réaliser un gabarit et de raboter (ou surfacer) les différents côtés sur ce gabarit.

Rélaisation du gabarit:
Bon, on commence par se mettre les plans sous les yeux :

voici le côté du gabarit et les planches à ajuster :

et la méthode utilisée avec un fausse équerre :

On reporte l'angle et on rabote les côtés

On vérifie

Et ça marche !!!

Une autre vue :

Les rabotages faits, je n'ai pas résisté à la furieuse envie de tester tout ça dans le salon. Ouf, ça plaît à madame : "Ca va, elles ne sont pas trop grosses !"


Bon, après tout ça, on s'intéresse au panneau de padouk massif : après dégauchissage et rabotage des planches brut, collage du panneau. Les deux cornières en alu servent à maintenir le panneau bien plat (ça n'a pas bien marché, les différentes planches sont un petit peu décalées, ça me coûtera un peu de temps de ponçage)

Puis, j'ai collé la première caisse après y avoir parsemé quelques lamellos pour bien maintenir l'ensemble :

Quelques explications sur la méthode employée pour faire les caisses :
J'ai fais un gabarit de l'intérieur de l'enceinte, puis j'ai plaqué ce gabarit sur une plaque de mdf pour reporter les dimensions du côté que je voulais faire :

Ensuite, j'ai découpé le côté à la scie circulaire et je me suis approché de l'angle au rabot.
Puis, j'ai collé cette plaque au gabarit avec du double face (attention à ne pas trop en mettre sous peine de ne plus pouvoir le décoller sans l'abimer par la suite).

Un pt'it coup de ponceuse quand même pour bien ajuster :

Et voilà, le côté est fait. On le laisse sur le gabarit et même manip pour les suivants.

Bon, j'ai craqué. Celà faisait longtemps que ça me titillait de travailler du bois massif, donc j'avais besoin d'une rabot/dégau. C'est fait, j'ai craqué. Et du coup, mes angles sont un peu plus faciles à faire. Report de l'angle à la fausse équerre sur la dégau :

Et on rabotte juste ce qu'il faut. Ensuite ponceuse pour affiner.

J'en ented déjà me dire :"Donc pour faire tout ça, il faut du matos". Je répondrai que c'est faux.  Le matériel aide à aller plus vite et être plus précis mais tout ceci est faisable sans.

Pour dégauchir et raboter une planche brute, on peux très bien le faire avec une défonceuse et deux rails métalliques (les rails donnent une référence plane et la défonceuse munie d'une semalle plus longue s'appuie sur ces rails).
Les coupes peuvent être faites à la scie à main. Et les angles au rabot, ou même à la lime est à la cale à poncer).

Feuillurage des façades et découpes des trous des hp :

J'ai chanfreiné un peu à la lime à l'arrière pour que les ailettes de refroidissement du tweeter puissent respirer.

Et pareil sur la contre façade pour les bas médiums :
Puis les façades sont collées sur les caisses.


Aujourd'hui, achat du cuir qui recouvrira une bonne partie des enceintes :

De plus près :

Et le groin collé dessus :

Il est assez grainé et très souple. Ce qui le rend extensible et permet de jouer avec le grainage si on veux le rendre plus ou moins lisse.
J'ai acheté ce cuir chez un sellier. Il est associé à un mécano et font de la restauration de voitures anciennes. Deux passionnés très sympa à qui j'amerais bien confier une voiture vu le boulot magnifique qu'ils font (mais le problème c'est qu'il me manque la voiture de collection...). Tiens, ils étaient en train de retaper cette petite merveille (c'est une réplique mais avec un V8 Ford, il y a déjà moyen de bien faire joujou)

Les chanfreins des façades sont faits avec la même méthode que les Cremona : les découpes sont tracées, on s'en approche au rabot électrique, on affine à la ponceuse à bande et on termine à la calle à poncer pour que les arêtes soient bien droites et dans les angles :
On voit dans les enceintes des coulures de colle à bois polyuréthane, elle étanchéifie bien la caisse, les coulures seront enlevées au cutter.

Découpe des côtés à la scie circulaire sur rail (c'est quand même bien précis et pratique ce machin là).
Ca n'est pas très bien ajusté et les panneaux en massif ont bougé. La ponceuse va à nouveau devenir ma meilleure amie pour rattraper tout ça.
Dans la plaque inférieure de la caisse, on peux voir le trou pour le passage de l'évent qui rentre en force.
Les évents sont mis en place : rentrés en force dans leur feuillure. Puis un quart de rond est poussé sur le bord :

Ensuite, j'ai fais une feuillure sur les flancs des enceintes pour y placer l'épaisseur du cuir. Tout d'abord, repérage :

Puis défonçage guidé par le rail

Une feuillure : profondeur 1mm (le cuir fait 1,2 à 1,3mm d'épaisseur)

Elle est faite sur tout le tour

Bon, et maintenant que toute la poussièe est faite, je vais pouvoir m'attaquer au nettoyage de l'atelier. Le pauvre aspirateur a déjà souffert mais ça n'est pas fini...

Revenons aux enceintes : j'ai passé un coup de bombe noire sur le dessous et attaqué le cuir : on l'agraffe de chaque côté dans la longueur :

Puis on longe les bords en tendant bien le cuir. Pour les angles, le carossier qui m'a vendu le cuir m'a dit :"N'ayez pas peur, dans les angles, tirez dessus, ça ne fera pas de plis" Eh bien il avait raison :


Le cuir est agraffé sur tout le tour et couper pour ne pas dépasser de sa feuillure

Un petit essai avec les côtés vernis

Le raccord dans un angle :


Le pied sera solidaire de l'enceinte. Même mode de réalisation que les pieds des Cremona à la différence près que la tige filetée se termine dans l'enceinte. C'est beaucoup plus costaud qu'une plaque en mdf et l'enceinte posée dessus.

Deux ateliers simultanés : soudage des filtres (qui sont fixés sur une plaque en contre plaqué) et laquage des tubes pour les pieds. C'est le chien qui surveille le bon séchage de la peinture.

Et montage des pieds. La base est en granit (non poli) que j'ai fait faire chez un marbrier. C'est bien lourd et stable et ça ne craint pas les coups d'aspirateur (la laque des autres pieds a déjà souffert. Le cablage (Real Cable Cu Ag) passe dans le pied.

Les tiges filetées du pied sont boulonnées directement à l'intérieur de l'enceinte pour plus de solidité. Le pied et l'enceinte ne font qu'un. Tiges de 10 et 8mm de diamètre. Le cablage passe dans le pied et est étanchéifié avec de la colle à chaud (génial ce truc).

Vu les 750 heures de rodage requises, je ne peux pas vraiment dire qu'elles sont terminées mais elles tournent, et plutôt pas mal.



J'ai eu quelques déboires avec le tweeter. Juste après avoir vissé la dernière vis du JP3, j'ai vu de la poussière sur la platine du tweeter, j'ai soufflé dessus : grosse erreur!
Résultat : un ruban distendu. Bon, ben y'a plus qu'à le refaire. Voici les instructions pour le remplacement d'un ruban abimé :
http://www.fountek.com.au/products/JP30/JP3_Ribbon_Replacement.pdf

C'est quand même génial qu'un hp aussi haut de gamme puisse être rafistolé sans conséquences avec du papier alu ménager!

Une fois le ruban remplacé, tout est presque rentré dans l'ordre : le tweeter 'frise' un petit peu, comme une caisse claire avec son timbre mais très léger : en fait c'est dû au ruban qui touche un tout petit peu un aimant : on recommence et ça marche.

Mais alors, qu'est-ce que ça marche!!! Le JP3 est tout simplement fabuleux de précision et de douceur. La scène sonore est holographique. Le C Quenze joue aussi parfaitement son rôle : les basses ne font pas une bouillie infâme. Je n'ai que très rarement entendu des basses de cette qualité (et il paraît que ça s'ouvre encore après, mamma mia).
Et surtout, réputé pour être difficile, le raccord entre les hp est imperceptible. J'ai l'impression d'être face à un large bande mais avec le 'corps' qu'il me manque un petit peu sur ce genre de hp (mais je n'en suis pas un spécialiste) et tout ça avec une dynamique à déchausser les molaires. C'est évident, je suis sous le charme de mes nouveaux bébés.

Encore un grand merci à Aldo pour la conception : c'est une belle réussite de plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Niko - dans krapo
commenter cet article

commentaires

Julien 16/06/2010 11:19



Bonjour ! super travail ! oui il parait qu'on peut dégauchir à la défonceuse mais je n'ai pas encore essayé ! Je suis plutôt traditionnel avec la dégo quand j'en ai une a dispo.
http://www.savoirtoutfaire.com/wiki/D%C3%A9gauchir_le_bois.html


D'ailleurs j'en cherche une d'occaz, si jamais vous avez un bon site d'annonces sur ce sujet, je suis preneur !
Bonne continuation.



mirandol 22/01/2009 00:51

en terme de son je sais pas je peux pas jugée j'y connais rien mais en ce qui concerne la menuiserie c'est du super boulot trés belle réalisaion et super blog En un mot Merci continu

seb 25/10/2008 09:32

merveilleux travail....c'est vraiment sublime a regarder....a entendre...sa doit etre majestueux!par contre vous avez l'air bigrement outillé et avec de sacrées connaissances ....a aucun endroit je n'ai lu le cout ???si un jeune novice comme moi avec aucunes connaissances et moins de matos que vous voulais réaliser ceci (suis quand meme bon bricolo) ....serais-ce faisable?en tout cas merci pour votre blog..et n'hesitez pas a me repondre...(par mail)sebastien

Niko 31/10/2008 14:17


Bonjour Seb et merci.

Disons qu'en matériel pour le travail du bois, je suis très bien équipé pour un amateur d'enceintes et moyennement équipé pour un amateur de bois...
Ceci dit, cesz enceintes sont tout à fait réalisables avec très peu de matériel : un rabot pour les angles bizarres, une défonceuses pour les feuillures et affleurages propres, un fer à souder pour
le filtre.
Les découpes peuvent être faites en grande surface de bricolage (précision +/- 1mm mais ça se rattrappe) et pour le collage, on peut serrer avec de simples ficelles. Aller, pour être tranquile, je
dirais qu'on a besoin d'une scie circulaire (on va taxer celle du voisin... d'ailleur il va falloir que j'aille réclamer la mienne à mon voisin...)
Le matériel fait surtout gagner en précision et donc en temps. Mais quasiment tout peut être fait à la main.
J'utilisais beaucoup la défonceuse et la ponseuse. J'ai découvert le rabot et le racloir. Le plaisir de les utiliser est incomparable (surtout sur du massif).

Pour les coûts, je ne les ai pas indiqués car j'ai bénéficié de commandes groupées et donc le prix que j'ai eu ne serait pas représentatif. Disons que la paire d'enceinte doit revenir au alentours
de 1000€ de matériel (hp + filtres)

Si vous avez des quesions techniques sur la réalisation à la main, n'hésitez pas.

Niko


icelade 05/03/2007 09:34

Salut Niko,Et bien, tu avances dans le rythme que tu m'avais annoncé...woow.Y a pas à dire, c'est autrement plus chaleureux que le placage le massif, j'aime vraiment beaucoup ton plateau de paddouk...
Au fait, sur la dernière photo, celle de 3/4 avant droite, on voit vraiment bien la continuité entre l'angle sur la joue de massif et la continuité sur la face avant, chapeau...Tu me donnes envie de tester le face avant en cuir....
 
A+

Djiter 02/03/2007 23:45

Salut Niko!Super boulot que voilà, j'adore l'esthetique de tes monitors!Petite question, pour le cuir tu es allez l'acheter ou?Bonne continuation et n'oublie pas ton caisson V60!

Articles Récents