Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

22 novembre 2005 2 22 /11 /novembre /2005 23:48

Après une longue discussion avec Idefixes ( http://idefixes.phpnet.org/index.php?op=edito ) , nous avons décidé de nous faire une paire d'enceintes bas rendement hdg en nous appuyant sur deux choses existantes :

-Le design sera à peu de choses près celui de la Cremona Auditor de Sonus Faber ( http://www.sumikoaudio.net/sonus/prod_cremonaauditor.htm )

-Et pour la partie filtrage, nous nous basons sur l'expertise d'Aldo, grand filtreur en chef du forum HCFR (entre autres).

Les hauts parleurs utilisés sont le tweeter Vifa XT 25 que l'on retrouve plus ou moins adapté sur de nombreuses enceintes hdg du commerce, dont la Cremona), et en bas médium, l'étonnant Scan Speak 15W4531G00.

 Après avoir essayé un filtrage parallèle, nous optons pour le filtre série proposé par Aldo :

 Et on attaque la menuiserie.

Les côtés seront réalisés en contreplaqué de bouleau (5 épaisseurs de 4 mm) cintrés dans un moule, le reste est en médium.

Alignés comme à la parade, les fournitures 

On commence par la réalisation du moule à cintrer avec la reproduction d'un gabarit avec une fraise à copier sous table

La pièce et son gabarit

Le résultat

J'ai usiné 9 plaques convexes et 18 concaves

Elles sont montées sur deux plaques d'épaisseurs 18 et 40mm

Avec les barres d'acier et les tiges filetées, cela nous donne : L'usinàgaz

Essai avec deux épaisseurs de CP 

Le problème est que quand on serre les écrous un par un, les plaques glissent entre-elles et ne restent pas alignées. La solution : appliquer une pression de 100 kg (à peu près, chipotez pas!) sur le moule avant de serrer les écrous. Comment faire? Facile :

Ensuite on serre à mort. Ce n'est pas un effet d'optique. Comme quoi Marc (Idefixes) n'a peut-être pas trord d'avoir conçu un moule bien costaud.

Déjà trois côtés

Avec 5 épaisseurs, ça ne bouge pas

Avec un gabarit que j'ai réalisé, je compte arrondir le dessus de façon à ce que l'enceinte soit légèrement bombée (un peu comme le petite Nautilus mais sans le tweeter débafflé). Un petit essai pour se donner une idée de la forme générale.

Bon, finalement ça ne va pas car les raccords vont être trop difficiles à faire. Le dessus ne sera bombé que sur un plan : d'avant en arrière. Cela permet d'avoir un raccord droit avec le baffle (c'est plus esthétique qu'un raccord arrondi avec la façade très anguleuse).

Le dessus vu de côté

Et en entier

Le gabarit utilisé pour faire les arrondis : attention poussière. C'est un gabarit très efficace dont j'ai pris les plans dans le magazine Idées Défonceuse n°21 (dec 05), adapté par Olivier de Goër (alias Anthropovergnat sur le forum Cyberbricoleur : http://www.cyberbricoleur.com ). Pour tous les amateurs de travail du bois, je vous invite à vous jetter sur ce trimestriel, et si ça ne vous donne pas l'envie de vous ruer dans votre atelier (ou balcon, j'ai pratiqué assez longtemps), essayez la pétanque ;)

Encore une petite

Ensuite, on prend des mesures (les plus précises possibles) sur les côtés de façon à bien aligner le dessus, le dessous et la plaque de compartiment du filtre.

Le moule est revu et corrigé avec deux plaques concaves pour serrer les 2 côtés simultanément. Le collage se fait à la colle à bois (prise lente) et un petit point de colle à chaud le long des renforts pour qu'ils ne bougent pas pendant le serrage des écrous.

Le moule biconcave

Et de face. J'ai moins serré que lors du cintrage pour deux raisons : les côté sont cintrés et s'adaptent bien aux autres pièces, et pour des raisons pratiques, je n'ai pas pu mettre de plaques de protection sur les côtés, donc je ne serre pas trop fort pour ne pas marquer le bois.

Ca parait de travers sur la photo mais tout est d'équerre. Comme on le voit, des tasseaux se sont fendus, S@%$PERIE l'aglo...

Pour se donner une idée, après démoulage :

Et avec la façade

Réalisation des feuillures :

Une plaque de l'épaisseur de la contre poutre est posée sur l'arrière de l'enceinte.

les côtés sont arasés au rabot électrique jusqu'à affleurer la plaque

Pour les feuillures, la défonceuse est montée avec la platine de la newbinette et le guide parallèle.

Elle vient en appui sur les côtés arasés

Le résultat :

 Les filtres ont aussi avancé :

 

Puis les côté sont arasés

Notez les taches de sang : on ne pourra pas me dire que je n'ai pas donné de ma personne!

Les assemblages sont tous arasés à la fraise à roulement

 

 

 

 

Puis on réalise les poutres.

Les côtés sont coupés au plus près du dessin

Et l'arrière de la poutre est raboté en courbe avec le gabarit

Puis le dessus

 La poutre finie

Les découpes en biseau des poutres ont été faites avec une boite à onglets maison et poncées avec la ponceuse à bande à son extrémité arondie.

Ensuite, les façades : les mesures sont reportées sur la façade et sur les chants (cela permet d'aligner le 'triangle' à l'horizontale, parallèle à la ponceuse à bande)

Les découpes sont dégrossies au rabot

Puis poncées. Les feuillures et trous des hp sont faits avec la newbinette ( http://www.newbinette.com/ ).

Une feuillure est faite à l'arrière de la façade pour acueillir le rabat du cuir de la façade. Les espaces entre les trous de fixation du hp sont chanfreinés à 45° pour ne pas "étouffer" le petit scan speak.

Les mêmes espaces sont ménagés à la scie sauteuse dans la contre façade pour laisser le hp bas médium s'exprimer.

Puis le cuir est posé et les hp mis en place. Le cuir est simplement tendu d'un bord à l'autre et il est agraffé à l'arrière de la façade. Pour l'instant je ne suis pas convaincu : c'est assez difficile à faire et le résultat n'est pas tout à fait à la hauteur de ce que j'espérais. Je le reprendrais un peu plus tard.

Les deux façades sont recouvertes de cuir. Finalement, avec du soin et un peu d'habitude, on arrive à faire quelque chose de correct.

Les contre façade et contre poutre sont collées ainsi que le plaquage du dessus

Le palquage est affleuré sur tout le pourtour de l'enceinte. Test avec la façade :

Et en parallèle, la plaque d'essai de différentes finitions :

La poutre est percé à la scie cloche pour y placer l'évent. D'autres perçages sont réalisés pour le bornier.

Vue d'ensemble

Première expérience de l'enduit gras à laquer : plus jamais!!! Ca ne s'étale pas bien, ça met très très très longtemps à sécher, et ça ne se ponce pas bien.

Quoi qu'il en soit, les poutres sont enduites, puis collées. Comme elles ne sont pas parfaitement jointives, les interstices seront bouchés à la pâte à bois pour que le raccord avec la caisse soit impeccable et j'attaquerai les finitions.

Les poutres enduites et collées :

J'ai quelques petits éclats dans le contre plaqué sur la caisse. Essais de pâte à bois maison avec de la colle et de la poussière de bouleau. La finition est appliquée dessus pour tester la façon dont la teinte prend sur les rafistolages : pas glop :

 Après ponçage, troi couches de produit miracle qu'est le Tinxirol (teinte merisier)

 

Je ne voyais plus les défauts sur la poutre, donc j'ai passé une couche de laque (qui m'a servi de révélateur, et des défauts, il y en avait!) puis poncé les défauts, appliqué du bouche pores (3 couches) sur le mdf qui s'est retrouvé à nu (par endroits) re ponçage et enfin deux couches de laque.

Peinturage des poutres : en deux couches, j'avais peur d'avoir une surépaisseur au niveau du raccord avec le bois mais finalement elle est très légère.

Aldo m'a communiqué la dernière version du filtre : la self de 0,33 mH est remplacée par une self ruban Jantzen de 0,15 mH.

Le filtre est monté et soudé dans la boiboite, les trous pour les passages des cables sont colmatés à la colle à chaud, les hp sont soudés et la face avant est placée :

Ca y est, elles sont terminées !!!

Enfin, relativisons, elles sont terminées jusqu'à la prochaine fois où je voudrais les optimiser avec de l'absorbant.

Premiers branchements : matériel : Ampli Pioneer VSA AX 10, lecteur CD Phillips 723 (modifié classe A par Christian Blerald lui-même, s'il vous plaît) et cables Monster Cu/Ag.

Et surtout les galettes qui vont bien : Jamie Cullum "Twenty Something" et Diana Krall "The girl in the other room".

Verdict : 19/20 sur l'échelle de 'mes poils qui se dressent sur mes bras'

Je n'ai pas fait la comparaison entre les deux filtres (l'ampli utilisé pour le test de la première version était de toutes façon différent) mais ça me parait tout à fait équilibré. Et encore, elles ne sont pas rodées.

La scène sonore est tout simplement fabuleuse et reste bien en place (pas d'effet de ping pong de la caisse claire d'une enceinte à l'autre). Par rapport aux enceintes que je connais, Diana Krall à l'air vissée au milieu de la scène. Le sweet spot est très large : on peut se déplacer sans perdre la scène sonore. Tout les instruments sont extrêmement aérés et se détachent les uns des autres. Et enfin les timbres : mamma mia ! Ca sonne en vrai, en beau, en technicolor.

En bref, ces enceintes vous mettent les vrai instruments en 3D dans la pièce.

Partager cet article

Repost 0
Published by Niko - dans krapo
commenter cet article

commentaires

trumbe 01/05/2017 19:47

Can you send me a complete project with dimensions on which you made speakers?
milan.vujaklija@gamail.com
I like the design of the box, congratulations!

Djiter 25/09/2006 20:50

Salut Krapo!Vraiment très impressionnant! C'est du très beau travail, comme je l'ai déjà dis sur HC.fr les pros non qu'à bien se tenir car les DIYer arrivent!!! A plus et bonne continuation!P.S: A quand la suite du V60?

jsb 01/03/2006 15:14

génial! Je réfléchis à me lancer moi-même dans l'aventure et ça fait réfléchir, mais apparemment quel résultat!Bravo!JSB

MaD 07/02/2006 19:07

Eh ben tu peux être fier de toi!... Ces belles enceintes sont le fruit de la sueur de ton front et de nombreuses heures de patience et de précision (et même de quelques gouttes de ton sang! :P )... Je pense que ça doit être une belle satisfaction en tous cas!En + en vrai elles sont encore plus belles qu'en photo!19/20... eh ben dis donc, tu ne vas plus pouvoir t'endormir pendant les films... ;DBonne continuation!A+

Icelade 31/01/2006 09:35

Salut Krapo,Elle est superbe cette teinte merisier sur ton contreplaqué. D'ailleurs, si je galère trop avec le placage en sapin, je vais peut-être me rabattre vers ta solution....Bon courage pour la dernière ligne droite, c'est la plus difficile : on est tiraillé entre le désir de prendre son temps pour avoir une finition nickel, et se dépécher pour enfin profiter des merveilles.....Moi en ce moment, ça patine, pas trop le temps, on verra aux beaux jours....

Articles Récents